|

Lettre au Président Blaise Compaoré : Félicitations à Burkina Faso pour le programme d'enregistrement de naissance

In English

Monsieur Blaise Compaoré
Président du Burkina Faso


Votre excellence,


Je vous écris pour féliciter le Burkina Faso pour ses efforts soutenus afin de donner une identité à ses citoyens, surtout aux nouveau-nés et jeunes enfants, à l’intérieur de ses frontières.


Refugees International est une organisation non-gouvernementale indépendante basée aux États-Unis qui milite en faveur de l’apport de l’aide et de la protection aux populations déplacées et qui promeut des solutions pour ces crises. Le problème grandissant de l’apatridie a gagné récemment plus d’attention mondiale aves les efforts directifs de Refugees International. Chaque individu a droit à une identité et une nationalité. Cependant, plus de 12 millions de personnes n’ont pas de lien avec un gouvernement, parfois parce qu’elles ne peuvent pas obtenir une identité ou une forme d’enregistrement. Nous croyons fermement que la réduction et l’élimination finale du problème de l’apatridie est faisable, particulièrement dans les régions où des gouvernements ont la volonté politique de mettre fin au problème à sa source – à la naissance.


Étant donné que les gouvernements ont le pouvoir souverain de déterminer les conditions menant à une existence légale, ils ont un rôle crucial dans cette lutte. Votre gouvernement a montré des progrès remarquables en ce sens. Notre bureau a été ravi de constater l’initiative d’offrir un enregistrement gratuit à la naissance, leur permettant ainsi d’acquérir une identité et d’accès égale aux droits sociaux et politiques. Je vous encourage à continuer sur cette voie, même au-delà du nombre visé de 5 millions de personnes. Chaque enfant a le droit à une identité et une nationalité.


Sous votre conduite et grâce à un partenariat avec UNICEF, le Burkina Faso peut abolir les barrières qui freinent l’enregistrement des fillettes. Je suis également convaincu que le gouvernement burkinabé emploiera des méthodes appropriées pour sensibiliser les personnes analphabètes à l’importance de votre initiative. De plus, je suis certain que votre gouvernement fera les efforts nécessaires pour rejoindre les régions éloignées, en accord avec la Convention internationale sur les droits de l’enfant. Cette initiative aura aussi un effet sur la lutte contre le travail des enfants, la traite et le mariage d’enfants mineurs dans cette région.


Encore une fois, je tiens à vous féliciter pour votre initiative et la cite comme exemple.


Veuillez agréer, votre excellence, l’expression de mes sentiments les meilleurs,

Kenneth H. Bacon
President